Le Pays
Pays
LEADER
Charte
Economie - Emploi
Tourisme
Santé
Habitat - Logement
Patrimoine
Culture
Conseil de développement
Documents
  (à télécharger)

Informations
Localiser le Pays
Comment venir ?
Vie Pratique
Météo
Liens utiles
Extranet du Pays
Carte des communes Liste alphabétique
 Commune : 
  
Intercommunalité

Le site du Pays en page de démarrage

 

BEYNAC-ET-CAZENAC
 Communauté : Périgord Noir |  Carte
 Agenda de la commune
 

Nom des habitants : Les Beynacois, les Cazenacois
Population : 516 hab
Superficie : 1319ha32a68ca

Les origines de Beynac contrairement aux apparences actuelles ne sont pas médiévales, mais plus anciennes. C'est en effet au cours des X et IX avant JC que des populations de l'âge du Bronze choisissent ce site pour s'y installer. Ce premier village, aux maisons faites de terre et de bois, accroché au piton rocheux, controlait la vallée de la Dordogne.
Puis les Gaulois, d'abord aux VI-Vème siècle avant JC, et surtout au 1er siècle avant JC ont de nouveau occupé ce site exceptionnel pour contrôler le commerce du vin venu d'Italie.
Le château et le village actuels se surimposent à ces premières implantations.
Le Château existait dès le début du XIIéme siècle avec une tour carrée destinée sans doute à surveiller la Dordogne lorsque les populations du Nord remontaient le fleuve et semaient la terreur.
Avec l'organisation du Comté du Périgord, Beynac devient une des 4 baronnies du Périgord avec Biron, Bourdeilles et Mareuil.
Au XV, au<---cuntravaux ne modifient le château. C'est dans la deuxième moitié du XVIème siècle qu'il s'embellit tout en améliorant ses moyens de défense.
Le château reste dans la famille jusqu'au XXéme siècle mais il est laissé dans un état de délabrement avancé jusqu'en 1961 où l'actuel propriétaire met tout en oeuvre pour le restaurer et oriente ses travaux pour redonner au château son caractère féodal.
Aux abords de la forteresse, le village s'organise autour d'une enceinte, cloisonné par plusieurs portes fortifiées. Plusieurs quartiers apparaissent : barri de la Cafourque, barri del Soucy (quartier des tisserants) ou du Port. C'est de celui-ci que le village tire ces principales ressources. Le port reste en activité jusqu'au XIXème siècle ; halte importante des gabariers qui descendaient la rivière transportant diverses marchandises (merrains, céréales...). La concurrence du chemin de fer fit pérécliter rapidement le commerce qui s'effectuait sur la Dordogne, et l'activité du port. Outre le commerce, la pêche, l'agriculture (céréales), la culture du chanvre et l'industrie du bâtiment (travail de la pierre et du bois) restent florissants de la Révolution au milieu du XIXéme siècle.
Le 15 août 1827, le hameau de Cazenac situé à 5 km est rattaché à Beynac par décision préfectorale ratifiée d'une ordonnance royale.
Classé l'un des plus villages de France, Beynac-et-Cazenac vous offre l'occasion unique de découvrir près de 4000 ans d'Histoire d'une cité inoubliable à travers ses ruelles, le Parc archéologique et son musée et le château féodal.
Moyen d'accès
Route : Carte Michelin 75
Autoroute A20 Paris-Souillac puis RD 703
SNCF : Sarlat : 05.53.59.00.21
Avion : Aéroport Périgueux et Bergerac


Pays-Perigord-Noir.com - portail institutionnel du pays du Périgord Noir.
Réalisation Evolutis Web Agency